Les squats ne musclent pas les fesses

Squat FitnessEt non les squats ne musclent pas les fesses enfin presque pas ! Je suis Nelson Masseur le créateur d’I Love My Popotin notre insta :@ilovemypopotin,  et croyez-moi, quitte à vous faire rire je connais tout ou presque tout sur le popotin.

Au risque de vous choquer, j’insiste, non les squats ne musclent pas les fesses ou presque pas.

J’ai entraîné, coaché, massé des centaines (voir des milliers sans prétention) de femmes et je peux vous dire que ce qui marche ce n’est certainement pas le squat.

Pourquoi toutes les stars du fitness font-elles des squats ?

Je répondrai à cette question par : Etes-vous avec elles lors de leurs entraînements sportifs ? Si vous étiez à leurs côtés vous verriez qu’elles font tout un tas d’exercices  comme le Donkey Kick, Lunges …. qui permettent de cibler le grand fessier ou des exercices d’abduction de la hanche pour stimuler le moyen fessier.

Il s’agit d’un ensemble d’exercices qui vont stimuler le muscle fessier et donc le faire grossir.

Les squats musclent quel endroit du corps ?

A 80 % les quadriceps ! En gros le devant des cuisses…. Vous n’avez jamais remarqué les grosses cuisses que peuvent avoir les fitgirls qui abusent des squats ? Franchement ce n’est pas très sexy et je doute que ça soit votre objectif…. Vous allez donc muscler le fessier à 20 % et encore à condition de bien descendre et de bien respecter la posture !

Si votre objectif est de muscler vos cuisses, alors oui les squats (parmi plein d’autres exercices) peuvent vous aider.

Mais si je veux muscler mes fesses, à quoi cela sert-il de continuer à mettre toute ma motivation dans un exercice qui ne  les faire travailler qu’à 20 % ? Contrairement aux squats le Dunkey Kick cible le grand fessier à 90 %. Faites le vous verrez ! Si vous rajoutez en plus une résistance tel que notre élastique fitness spécial fessier vous allez vite sentir la différence ! Il va cibler à fond le muscle fessier pour vous donner de belles fesses rebondies.

Le danger des squats !

Si cet exercice si populaire n’était pas dangereux je vous dirais après tout pourquoi ne pas continuer ! Savez-vous que dans notre institut I LOVE MY POPOTIN nous rencontrons beaucoup de jeunes femmes qui sortent de plusieurs mois de convalescence à cause des squats ? Rotule pétée, tassement de colonne vertébrale, tendinites, fractures, entorses…. et j’en passe… Certaines ont suivi le squat challenge qui promet monts et merveilles si tu fais un nombre considérable de répétitions par jour semaine après semaine.

Si une personne a déjà eu des résultats très significatifs avec le squat challenge je veux bien la rencontrer !

Le squat s’il est mal pratiqué (et c’est le cas dans la majorité des cas) peut provoquer des dommages très importants, et je ne vous parle même pas du jumping squat. Il demande une posture parfaite. Celui-ci abîme vos articulations et votre corps en cas de mauvaises postures mais aussi en cas de répétitions trop importantes. Les dommages ne sont pas toujours visibles de suite mais en vieillissant cela peut se compliquer. La rotule est une zone du corps très fragile il suffit de peu pour l’endommager. Le risque est augmenté si vous utilisez des barres lestes. Vous serez toutes d’accord avec moi pour dire que le sport doit avant tout vous aider à avoir une bonne santé et pas la détruire.

J’ai bombé mes fesses avec les squats :

Oui effectivement au début (1 mois) vous aurez du résultat car votre muscle fessier sera sollicité à 20 % mais ensuite vous serez obligée de rajouter des barres lestées car vous ne verrez plus de changement, et de nouveau il vous faudra augmenter le nombre de répétitions pour avoir un nouveau résultat et enfin vous perdrez votre motivation ou encore pire vous aurez un problème de santé car vous aurez trop forcé.

Les squats ne musclent pas les fesses ! Changez vos habitudes ! L’élastique Fitness, élastique de musculation !

I Love My Popotin est devenu le leader spécialiste de la musculation du fessier. Voilà pourquoi nous travaillons avec nos Elastiques fitness spécialement conçus pour le fessier. Il cible à 90 % le fessier et fait travailler la fibre musculaire en aller retour ce qui donne des résultats très rapidement. Nous avons 5 élastiques de résistance différente selon votre niveau.

Toutes les challengeuses qui viennent à l’institut sont souvent très étonnées de ne pas faire de squat. Mais elles les oublient vite surtout quand elles voient les premiers résultats. Vous l’aurez compris les squats ne musclent pas les fesses !

Si je peux vous donner un conseil, alternez les exercices fessiers, il y en a plein et je serai ravi de vous les montrer. Utilisez une résistance (élastiques) plutôt que des poids, vous trouvez nos élastique fitness 15 kg, élastique fitness 20 kg ou 30 kg sur notre site. Croyez-moi vous serez surprises !

obtenez -10% sur l’élastique fessier de votre choix avec le code : fit15

Coach Nelson MasseurNelson Masseur. Mon instagram : @nelson_masseur
créateur d’ I Love My Popotin et coach sportif

162
8 thoughts on “Les squats ne musclent pas les fesses”
  • lu

    Il ne faut pas mettre la faute sur un mouvement (le squat), quand les accidents ou les recrutements partiels viennent quasi systématiquement d’une mauvaise compréhension, concentration de celui ou celle qui le pratique.

    Si on lit votre article le squat muscle 80% les quadriceps et 20% les fessiers ?
    Et les mollets? Et les ischios ? Sans parler d’autres muscles stabilisteurs.. disparus ?

    Le squat est l’un des mouvements qui sollicite le plus grand nombre de muscle, stimule le système hormonal et permet une grande intensité (pour celles et ceux qui en ont les capacités cardiaques et un dos en bon état). Bien entendu à déconseiller aux personnes souffrant de troubles cardiaques ou d’hérnie(s) discales car là ce serait jouer avec le feu…
    En parlant de problèmes cardiaques, ceux qui font sérieusement ce mouvement savent combien il améliore l’endurance et le système cardiovasculaire.

    L’avantage des fentes (citées plusieurs fois est d’étirer le Psoas iliaque ET de ce concentrer plus facilement sur le fessier ou le quadriceps pour celles et ceux qui n’y parviennent pas avec le squat. MAIS lorsque l’on met du poids au fur et à mesure de la progression il y a un risque pour la colonne du fait de l’instabilité et une mauvaise position potentiel des vertèbres du fait du travail en unilatéral, chose qui n’arrive pas avec le squat.
    Rien n’est tout blanc ou tout noir ^^

    Pour le squat la plupart des gens ne ressentent QUE le quadriceps travailler pour 3 raisons qui sont de LEUR fait :

    1) Ils placent la barre bien trop haut sur leur cou, plus vous la descendez aux épaules voir plus bas plus vous sentirez les fessiers et les ischios travailler.

    2) Ils focalisent sur l’avant des pieds et se relever en étendant uniquement les genoux, or si vous voulez transférer l’effort sur les fessiers et les ischios il faut mentalement imaginer que vous avez un genou rigide et que SEUL la hanche est mobile pour vous relever, si vous parvenez à avoir cela en tête vous verrez que vos fessiers vont vous brûler et se muscler comme jamais.
    Et arrêtez de vous pencher excessivement en avant en donnant l’impulsion via vos doigts de pieds, l’impulsion doit venir du talon si vous voulez transférer l’effort aux fessiers.

    3) Rebondir !!! Les fessiers travaillent beaucoup au démarrage du squat et le quadriceps à la fin, donc si vous rebondissez (comme la majorité des pratiquants parce qu’ils mettent trop lourd; généralement par honte de prendre une charge plus faible, à leur niveau, et/ou par facilité) vous ne sentirez pas vos fessiers puisque vous démarrerez le mouvement grâce à l’energie emmagasinée via cette triche et vous sentirez QUE les quadriceps puisque l’energie de ce subterfuge s’épuise au fil de la remonté et que le quadriceps est obligé de finir le mouvement à ce moment là ^^. CQFD
    Autre aspect, bien plus grave encore le risque de blessure est démultiplié en s’amusant à rebondir en bas.

    TOUTES les personnes pratiquantes que je connais qui se sont fait des hernies, et autres joyeusetés les handicapant parfois gravement mettent la faute sur le squat, mais TOUTES ont un point commun, le rebond.
    Si à vide ou avec 10kg ce jeu est un risque de blessure potentiel, à la longue et avec 60, 80, 120kg sur le dos, ca devient une certitude, la question n’est plus de se demander si on va se blesser, mais QUAND 🙂 Seulement encore une fois le squat n’y est pour rien c’est son mauvais apprentissage et sa mauvaise application.

    4) Faire des quarts de squats, (soit par manque de souplesse, ou plus souvent encore une fois par fierté, en prenant beaucoup plus lourd que ce qu’on est capable de soulever proprement sur la totalité de l’amplitude mécanique), si cela permet de parader ça enlève la partie la plus difficile et la plus productive, le démarrage avec les fessiers …. (et à mon humble avis effectuer seulement des moitiés ou des quarts de mouvement que ce soit aux squats ou au développé couché pour ne pas se blesser et le meilleur moyen de perdre encore un peu plus de souplesse et de mobilité et à terme de se blesser).

    Lorsqu’on sait que les fessiers sont capables de bien plus de force que les quadriceps, sur le long terme il vaut mieux paraitre faible en prenant moins lourd, avoir une meilleure plage d’exécution, propre et se concentrer sur les fesses.

    5) Ne pas prendre assez lourd.
    En effet chez beaucoup de pratiquants en séries trop légères la brulure arrive tôt dans les quadriceps et rien dans les fessiers. Une fois qu’on a bien compris le mouvement et ses variantes, qu’on arrive à travailler convenablement le squat, il est quasi systématiquement utile de charger un minimum la barre, les fessiers étant très forts leur recrutement est quasi obligatoire sur des barres lourdes (et vice versa plus un(e) pratiquant(e) aura des fesses musclées plus il (elle) sera fort(e) à ce mouvement.

    6) Dernier point qui celui-ci ne relève plus du pratiquant mais de la nature… les leviers. En effet certaines morphologies sont faites pour le squat, d’autres non.
    Les grand(e)s avec un fémur long risquent d’avoir de mauvais leviers et là… faudra trouver des alternatives.

    Ah et certaines disent que le squat muscle pas car après plusieurs mois de squat elles ont pris des cuisses et très peu de fesses, la taille n’est pas synonyme de muscle… Les fesses sont une région très grasse et d’autant plus chez les femmes (pas de mauvaise langue c’est ainsi…), l’arrière des cuisses parfois aussi mais l’avant des cuisses très rarement. Il en résulte que si les fessiers se musclent MAIS perdent en parallèle le surplus de graisse dont elles étaient victimes, alors le mètre ruban indique à peu de choses près la même circonférence MAIS la composition GRAS/MUSCLE se trouve totalement différente et donc peut etre que les fessiers ont profité autant que les cuisses, qui elles ont pris plus en centimètres mais n’avaient pas de gras ou moins.

    Et comme dis dans d’autres commentaires, entre une femme qui fait des squats sérieusement, proprement et lourd PUIS une femme qui n’en fait jamais la différence est flagrante et à choisir j’opte pour celle qui pratique et de très loin lol.

  • India

    Je suis d’accord avec le fait que cela ne muscle pas les fesses après 6 mois de squat j’ai pris 4cm de tour de cuisse et à peine 1cm de tour de hanche les squats pour les fesses c’est de la daube.

  • Yautegirl

    Pour faire du crossfit, je peux vois assurer que quand on fait une séance où on utilise le squat lesté (haltérophilie) C’est pas aux fesses qu’on a des courbatures. Et avant des lester, on en fait des dizaines de squats pour être parfaitement sur de notre position! La santé avant tout!

  • Alexandre

    Et non le squat n’est clairement pas le meilleur exercice pour les fesses. Je ne sais pas d’où vient ce mythe. Les fentes en marchant et le sdt classique sont de vrais bâtisseurs de fesses (et de bas du corps en général). Malheureusement on les voit trop peu en salle.

  • savelli carine

    d’un autre côté lorsqu’on fait des squats, c’est sur le devant des cuisses que l’on sent que ça travaille, pas dans les fessiers….

    • Coach Nelson

      en effet les squats ne musclent que très peu les fesses!

  • lyne

    j’ai essayé et ça marche, pourquoi vous dites ça?

  • Macoll

    Bonjour,

    Le squat n’a jamais été un exercice pour les fessiers. Le squat est le mouvement numéro un de la culture physique. Il sollicite une grande partie du système musculaire et est excellent pour le système cardio-vasculaire. Aussi, il permet d’acquérir une bonne expansion thoracique et une bonne capacité respiratoire.
    Accessoirement, c’est un très bon mouvement pour le galbe fessier.
    Ceci dit, entre 2 femmes qui s’entretiennent, l’on voit au 1er regard celle qui fait du squat et celle qui n’en fait pas…remarque confirmée X fois en salle…

    Cheers+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.