FITGIRL du mois – Le témoignage de irongirl.fit

Qu’est-ce qui t’a fait débuter ?

Je fais du sport d’aussi loin que je me souvienne. Du ski en compétition pendant plus de 15 ans, de la gymnastique pendant 10 ans, du hand, de la plongée, de la musculation depuis 6 ans, du crossfit. Je suis une touche à tout ! Il y a 2 ans et demi, des suites d’un cancer des os décelé en janvier 2015, j’ai du être amputée de la jambe droite 6 mois plus tard, seule option afin de pouvoir rester en vie. Une de mes priorités fut alors de retourner rapidement à la salle de sport: d’abord parce que j’adore ça, mais aussi parce que ça participait à ma rééducation pour apprendre à remarcher de nouveau et être autonome comme avant …

Aujourd’hui, j’ai été atteinte d’un second cancer (une leucémie), lequel s’est soldé par une greffe de moelle osseuse il y a 3 mois. Le sport, pour moi, ce n’est pas juste une passion, c’est un moyen de me reconstruire en tant que personne à part entière, d’essayer de recoller les morceaux d’une image de soi un peu (beaucoup) brisée  par les événements de la vie. Le sport, c’est aussi l’occasion de regagner doucement de la confiance et de l’estime pour moi, et de me prouver que je ne suis pas différente des gens en bonne santé et valide, ou moins capable qu’eux.

En combien de temps as-tu eu des résultats ?

Je suis adepte de l’élastique I Love My Popotin depuis très récemment (1 mois environ), mais couplé avec mes séances de musculation 5 jours sur 7, je vois déjà mon corps et surtout mon fessier évoluer positivement. En 30 jours j’ai gagné 3 kg (et à cause des chimiothérapies et autres traitements, j’en avais bien besoin !). Les muscles ayant une mémoire, je ne peine pas à reprendre et les résultats sont déjà visibles puisque deux de mes jeans ne me vont déjà plus.

As-tu voulu arrêter à un moment ?

Non ! Jamais ! J’ai la chance de savoir à quel point la vie est précieuse et ô combien elle vaut la peine d’être vécue à 2000 à l’heure. Avoir été gravement malade et proche de la mort 2 fois en 3 ans me permet aujourd’hui de savourer pleinement toutes les activités que je fais, les bons moments que je vis, à prendre du recul sur les situations pénibles et à me faire relativiser des choses qui me faisaient râler autrefois.

Je suis contente d’aller à la salle tous les jours. Ne travaillant pas actuellement à cause des traitements, c’est LE moment que j’attends impatiemment dans la journée. Et je termine toujours mes séances soit par une séance d’abdos, soit par une séance avec mon élastique I Love My Popotin, environ 20 minutes, pour m’achever ! Le bonheur pour moi !

Pourquoi tu conseillerais I Love My Popotin ?

Je conseille I Love My Popotin car je trouve que c’est une bonne alternative, et surtout une alternative efficace, au sport en salle pour celles qui n’aiment pas ça ou qui ne se sentent pas le courage de pousser la porte de cette antre (et notamment en cause l’attitude de certain(e)s à se comparer aux autres, comportement qui peut mettre mal à l’aise ou nous faire perdre confiance en nous).
J’ai moi même des TRX, médecine ball, élastique I Love My Popotin et haltères à domicile, pour bosser au poids de corps ou avec un leste minimum, et les résultats, même s’ils mettent plus de temps, finissent par arriver de manière concrète, visible et satisfaisante. L’avantage du training made home est qu’en plus, la progression est harmonieuse, et il n’y a pas de déséquilibre dans le développement musculaire entre le haut et le bas du corps. Pour un rendu plus naturel (à mon sens).

découvrir la méthode E.M.A dans notre institut I Love My Popotin

Quels sont tes futurs objectifs ?

Mes objectifs sont universitaires (obtenir ma 5ème et dernière année de droit), personnels (un long voyage est en prévision pour février/mars) et évidemment sportifs puisque je continue à me reconstruire par le sport quotidiennement, pour retrouver mon corps d’avant la maladie, et une fois une bonne masse prise, je ferais probablement une sèche, toujours accompagnée de mon nouve au jouet : mon élastique I Love My Popotin.

Marion. Mon instagram : @irongirl.fit
Fitgirl du mois d’ I Love My Popotin

8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.