Pourquoi l’alcool est mauvais pour la ligne et la cellulite ?

Pourquoi l’alcool est mauvais pour la ligne et la cellulite ?

Boire ou maigrir, il faut choisir ! La formule est un peu expéditive mais c’est pourtant bien le cas. Les fêtes sont passées, l’été va bientôt arriver… Profitez-en pour faire la liste de vos bonnes résolutions. N’oubliez pas d’y inclure l’abstinence côté alcool. Pourquoi ?

Voici toutes les raisons pour lesquelles l’alcool est mauvais pour la ligne et la cellulite.

Pourquoi l’alcool fait grossir ?

Le problème avec l’alcool, c’est l’éthanol qui contient un taux de sucre élevé. L’alcool est un ennemi d’autant plus traitre qu’on n’imagine pas qu’il contient du sucre. Contrairement aux jus de fruits ou aux sodas, le goût n’est pas particulièrement sucré et pourtant, on sait toutes ce que cela signifie : le sucre se stocke en graisse et va se traduire sous forme de cellulite. Et bien sûr, ce sont toujours aux mêmes endroits : ventre, cuisses, hanches et la cellulite sur les fesses.

Toutes ces calories n’ont en plus aucun effet bénéfique. L’alcool ne contient aucun élément nutritif, notre organisme peut donc aisément s’en passer. Si on résume la situation, les petites douceurs alcoolisées pèsent sur la balance !

Comment calculer les calories dans mon verre d’alcool ?

Tous les alcools ne se valent pas. Selon la catégorie, il y aura plus ou moins de calories. Par exemple, si vous avez le choix, mieux vaut prendre un verre de vin qu’un verre de vodka. On passe quasiment du simple au double en terme de calories. Les moins caloriques sont le cidre et la bière. Les plus caloriques sont les alcools forts comme le gin, le rhum et les cocktails arrangés. Plus l’alcool est fort, plus l’impact est important sur votre cellulite. La version la plus dévastatrice, c’est le cocktail. Avec le mélange alcool et jus de fruits, on atteint un taux de calories élevé. Evidemment, la meilleure boisson reste l’eau mais c’est moins festif !

Voici une méthode mathématique simple pour calculer le nombre de calories dans votre verre

Tout d’abord, il faut savoir que :

  • 1 g d’alcool équivaut à 7 calories
  • la densité de l’alcool est de 0,8 par rapport à l’eau
  • 13° est égal à 13 % du volume de la bouteille

Par exemple, si vous buvez du vin à 13° d’alcool dans un verre d’une contenance de 120 ml

alors vous multipliez (13 % x 120 ml) x 0,8 x 7

13 x 120  x 0,8 x 7 =  87,36 calories
    100

Conclusion, votre verre de vin contient 87,36 calories, soit environ 3 gros morceaux de sucre !

Si les maths ont un côté rébarbatif, vous pouvez faire le calcul rapidement sur ce site.

Arrêter l’alcool, fait-il maigrir ?

Vous vous dites peut-être : il suffit que j’arrête l’alcool et ma cellulite va fondre « comme neige au soleil » ! Désolé de détruire vos rêves ! Arrêter de boire de l’alcool a un impact sur la peau d’orange, bien sûr, mais pas aussi vite et autant que vous l’espérez. Et oui, si vous avez consommé régulièrement de l’alcool, difficile de revenir en arrière. D’autant plus si vous êtes une femme ! C’est une véritable injustice car les hommes ont tendance à perdre rapidement sans changer leur alimentation. Pour vous les filles, l’arrêt de l’alcool doit être accompagné d’un régime pour de réels résultats : moins de gras et de sucre, plus de légumes, de protéines et de poissons maigres.

Mais pour vraiment vous débarrasser de la cellulite, le mieux c’est le sport. Alors on fait l’impasse sur les soirées « trop » arrosées, on retourne à la salle de sports et on revoie son coach. Vous pouvez également faire des exercices quotidiens chez vous. L’investissement dans de petits accessoires légers et pratiques, comme l’élastique fitness, améliorent rapidement les résultats.

Est-il possible de combiner alcool et régime ?

L’idéal serait de ne pas consommer d’alcool mais c’est difficile socialement. Un repas de famille, un apéro, une fête, un anniversaire, un pot au travail… Il y a toujours une coupette de champagne ou un mojito qui vous attend au tournant. Les tentations sont légion, difficiles d’y résister tout le temps.

Vous pouvez aussi appliquer quelques astuces. Par exemple, prenez un verre d’eau entre chaque verre d’alcool. C’est mathématique, vous en consommerez moins. Prévoyez des amuse-gueules plus diététiques. Par exemple, des bâtonnets ou des brochettes de légumes, des crudités. On évite bien entendu de les tremper dans des sauces. Les jours où vous prenez de l’alcool, compensez. Ce sera un jour sans dessert associé à quelques exercices sportifs. Enfin, bref, on limite les dégâts.

Consultez notre page programme nutritionnel pour maigrir rapidement

bénéficiez de -10% sur le programme nutritionnel avec le code: NUTRI10

Les autres effets négatifs de l’alcool

L’alcool est mauvais en lui-même, mais pas seulement. Il génère aussi des comportements qui n’incitent pas à la modération. Et c’est bien le problème car l’alcool désinhibe. Plus vous prenez de verres et moins vous avez envie de vous arrêter. De plus, l’alcool déshydrate, ce qui accélère la consommation. Mais surtout, il vous enlève la sensation de satiété. Donc vous aurez tendance à manger plus en consommant de l’alcool. Et en général, ce ne sont pas des produits lights qui font envie. On a plutôt envie des aliments gras et salés : les gâteaux apéritifs, les petits fours, les cacahouètes, la charcuterie… Et bien sûr ce type d’aliments vous donne encore plus soif, c’est prouvé scientifiquement. Donc ne vous laissez pas mener par le bout du nez par l’alcool. Prenez le contrôle et conservez votre silhouette.

Vous souhaitez muscler vos fesses, perdre du ventre ou tout simplement faire du sport avec plaisir ?I Love My Popotin, centre sportif et fitness à Paris, vous propose des cours collectifs ou personnalisés adaptés à vos besoins, dans une super ambiance. Contactez-nous dès maintenant notre coach pour profiter de nos offres fitness…

découvrir les prestations de notre institut I love my popotin

20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.